BIM, vous avez dit BIM ?

BIM, vous avez dit BIM ?

Et oui, encore un acronyme dans l’univers du bâtiment !
BIM signifie building information modeling, et c’est une innovation incontournable dans le secteur de la construction. La base du BIM est un modèle de représentation géométrique, en 3D (tridimensionnel), du projet. Elle permet de visualiser et de générer des données se rapportant au projet de construction (coupes, plans, élévations…). Ces informations peuvent être ajoutées à l’infini, et permettront de tout savoir sur la structure d’un élément, en passant par la référence d’une poignée de porte ou la couleur et le revêtement d’un mur.


Un outil collaboratif

Dans la conception d’un bâtiment, de nombreux acteurs entrent en jeu. Tous n’ont pas les mêmes codes, et le temps est souvent compté lors de la réalisation d’un projet. Le BIM, sous forme de maquette figurée en 3D, agit comme un lien entre tous les spécialistes. Mesures, précisions techniques, qualité ou propriétés mécaniques… toutes ces informations figurent sur le BIM et sont consultables lors de toutes les phases du projet de construction. Le modèle BIM ne se limite donc pas aux trois dimensions de l’espace et permet un recul constant sur les données ajoutées. Les données temporelles (4D), et les données financières (5D) offrent une valeur concrète au projet. Comme il est intéressant de suivre la progression d’une phase de construction ! Et si cela peut permettre d’optimiser les coûts de construction…. C’est une réussite de plus !
En fonction du modèle et des besoins relatifs au projet de construction, d’autres détails utiles peuvent être envisagés, comme les données relatives au développement durable (6D), et celles qui concernent la durée de vie d’un bâtiment et par extension, sa maintenance. (7D) Le BIM permet d’avoir une vision globale du cycle de vie d’un bâtiment : de sa conception jusqu’à sa démolition !


Des données en temps réel pour une amélioration constante

L’un des points forts d’une maquette BIM est le partage d’information, mais également l’actualisation en direct. A la manière des clouds bien connus des utilisateurs d’internet, le modèle BIM se base sur un partage simultané entre tous les concepteurs. Qu’ils soient clients, entreprises ou fournisseurs, ils ont accès de la même manière à la maquette.
Le temps est précieux, et en pratique, cette actualisation en direct permet de l’économiser. Plus besoin d’appel au maître d’ouvrage (le client) ou à l’électricien pour modifier une côte ou être sûre du rendu d’un plafond… la modification sur la maquette 3D est effective et immédiate. Clients, architectes, ingénieurs, entreprises, fournisseurs… autant de contributeurs pour un seul et même support de travail. De plus, les données ajoutés réagissent entre elles, et affectent le projet de manière logique et intelligente. Coupes, murs, façades…si l’un des éléments est modifié, les supports associés réagiront à ce changement immédiatement. Avec cette structure intelligente, de nombreuses erreurs peuvent être évitées et le gain de temps est non négligeable.
Améliorer un projet au fil de la construction devient dès lors plus accessible, et permet de tenir informé tous les acteurs du projet pour gagner en productivité et en cohésion. Il est également plus rapide d’obtenir une approbation des décideurs grâce à la visualisation photoréaliste. Depuis l’esquisse à la construction, toutes les étapes sont visibles et consultables par les parties prenantes.
Toutes les phases du chantier sont prises en compte et cela permet d’éviter bien des erreurs pour les maîtres d’ouvrage. La conception est optimisée et la planification améliorée.


Un suivi détaillé pour une communication améliorée

Modélisé grâce à une maquette numérique tri-dimensionnelle, le projet de construction bénéficie de détails enrichis pour tous ses composants. Durant tout son cycle de vie, du premier mur aux dernières finitions électriques, ces données seront consultables et modifiables. En pratique, si je clique sur le mur d’un projet sous BIM, je peux voir toutes ses propriétés, la couleur qui le compose, le matériel utilisé, la référence exacte…des données techniques peuvent être ajoutées à l’infini ! Plus besoin de schéma et de feuilles volantes, tout est directement sur la maquette, et consultable à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. La productivité est ainsi améliorée, et le stockage des informations bénéficie d’une meilleure sécurité. L’espace partagé bénéficie d’un identifiant et d’un mot de passe, ce qui permet d’en assurer la confidentialité.


Une maintenance plus efficace

Le BIM permet en plus un suivi et une anticipation de la maintenance future du bâtiment ou de l’ouvrage. Les nombreux statistiques fournis permettent de diminuer les facteurs risques sur le projet mais aussi d’en réduire les coûts.
Guidé par les tendances récentes, le BIM signifie l’union entre toutes les professions du bâtiment. Les entreprises comme les professionnels doivent s’adapter à ce modèle pour conquérir de nouveaux marchés : c’est un véritable avantage concurrentiel !


La maquette BIM, un outil incontournable pour tous les acteurs du bâtiment

Pour résumer, le bim c’est un outil numérique comme une base du bâtiment en 3D. Destiné à faciliter et organiser les échanges entre les divers acteurs de la construction, c’est un outil qu’on ne peut pas ignorer, dans les circonstances actuelles. Le virage numérique pour le secteur du bâtiment n’est pas évident, mais le secteur a tout à gagner en saisissant au vol, cet aspect pluridisciplinaire d’un outil qui permet rentabilité et meilleure communication.
De plus, l’aspect international de la méthode revêt de nouvelles perspectives pour les chantiers et les entreprises ne se limitant pas aux projets de constructions francophones.


Alors, convaincus par le modèle BIM ? 

N’hésitez pas à nous faire un retour en commentaires et à nous partager les pratiques et les nouveaux défis que ce modèle apporte dans votre domaine d’activités.

3 months ago